Xavier Simonin
Huile et acrylique
"Le travail au couteau"
Objectif du stage :

Fidèle au principe de simplification des formes, j'ai coutume de dire : "Peindre ce que mon œil voit avant que mon esprit analyse ce qu'il voit ; ne pas voir un champs de blé ou de colza, mais une masse jaune placée parmi d'autres masses".

Cette vision de simplification qui se nourrit toujours au départ d'un paysage ou d'objets bien réels, amène à des réalisations proche de l'abstraction. Le couteau se prête à merveille à cette vision synthétique, et permet des empâtements colorés intéressants. Vous en apprendrez le maniement. Mais vous pourrez aussi travailler aux crayons, à l'aquarelle si vous en avez l'envie.
Développer la sérénité de son regard, travailler les harmonies colorées, concentrer sa composition pour ne conserver que l'essentiel et augmenter la force de son langage pictural, telle est la voie que j'essayerai de vous faire partager, tout en tenant compte de votre propre écriture, et sans oublier surtout de prendre du plaisir à peindre et traduire ses émotions.
Xavier Simonin
Ce qu'on dit de lui :
Ca y est et ça n'y est pas. Je vais de l'un à l'autre ; je vais de ce que Simonin montre à ce que j'ai coutume de voir… je fais des allers-retours jubilatoires ; je voyage entre le réel proposé et le réel supposé. Je respire, enfin. Il y a le temps et la distance qui ont décanté le motif. Dans le précipité de son essence, je ne suis plus englué dans les choses. Le monde se recrée quand le jeu devient possible. Le jeu n'est possible que si l'on dissout ce que les apparences coutumières ont d'impérieux.

D. Charlot

Parcours :

Xavier Simonin naît en 1939 dans la région lyonnaise. Il est très tôt attiré par le dessin. A 12 ans, ses parents lui offrent sa première boite de couleur. A 18 ans, il entre à l'école des Beaux Arts de Lyon. La peinture ne le quittera plus. Il débute dans les ateliers de dessin pour les soyeux lyonnais. Il y apprend la maîtrise des couleurs, la composition, l'économie de moyen ; travail de synthèse qui se retrouve dans son travail de peintre. Il réalise sa première exposition à 34 ans et plus d'une trentaine depuis à titre personnel. Lauréat de plusieurs concours, il réalise, à côté de sa peinture de chevalet, plusieurs fresques murales, se passionne aussi pour la gravure qu'il pratique et enseigne également. Il enseigne les arts plastiques au sein d'ateliers municipaux depuis 1994. Sa peinture est présente dans de nombreuses collections publiques et privées.

Galerie de Xavier Simonin