Stage de Alain Bonnefoit
Sumi-é
Modèle vivant"
Objectif de ce stage :

Le sumi-é est une forme d'art très particulière, mais aussi une philosophie. C'est un mélange de contrôle de soi et de spontanéité. Le travail du sumi-é est d'abord contemplatif ; c'est apprendre à synthétiser la ligne, comprendre ce qui est essentiel dans la complexité d'un corps, mémoriser cet essentiel, puis dans une respiration intérieure profonde, d'un seul trait de pinceau, extraire et retracer cet essentiel en quelques lignes ou traces épurées.

Lors de ce stage, et avec le concours de modèles vivants féminins, je vous apprendrai le regard, le maniement du pinceau, sa gestuelle. Je vous initierai à cette technique ancestrale et subtile qui naît de l'osmose entre l'eau, l'encre de Chine et un support diabolique : le papier de riz.

Alain Bonnefoit
Ce qu'on dit de lui :
C'est le plus asiatique des peintres français, un homme de cœur à la main toujours tendue.
Parcours :

Alain Bonnefoit est né à Montmartre en 1937. Il se forme tout d'abord à l'Ecole nationale des arts appliqués et à l'Ecole des Beaux Arts de Paris, puis complète sa formation par une année d'étude en section "gravure et sculpture" de l'Ecole des Beaux Arts de Bruxelles. En 1962, il devient l'élève de Volti et découvre la sculpture et le nu féminin. En 1973, c'est la découverte du Japon et de la technique du sumi-e qu'il adopte et travaille depuis lors. Le nu féminin devient son thème de prédilection. Son œuvre est un hymne à la femme qu'il décline à merveille du sumi-e à la peinture à l'huile, la gravure et la lithographie. Présent dans de nombreuses galeries et collections en France et à l'étranger, Alain Bonnefoit est aussi l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le sumi-e et enseigne avec bonheur cet art si particulier depuis plus de 10 ans.

Galerie de Alain Bonnefoit